Demandes pour l’attribution de la Légion d’Honneur et du Prix Nobel

Demandes pour l’attribution de la Légion d’Honneur et du Prix Nobel

Appel à soutenir les demandes d’attribution
de la Grande-Croix de la Légion d’Honneur
et du Prix Nobel
au Docteur André GERNEZ

Cet appel des Docteurs
Pierre DELAHOUSSE, Président de l’Institut International André Gernez – 2iAG et
Jacques LACAZE, Président de l’Association Pour André Gernez – APAG,
nous concerne tous.

Après avoir démontré qu’il existait dans chacune de nos colonies cellulaires des cellules souches ayant pour fonction de renouveler nos tissus, le  Docteur André GERNEZ a proposé, il y a un demi-siècle, des novations biologiques permettant de promouvoir une prévention et un traitement des maladies dégénératives (cancer, athéromatose, sclérose en plaques, Parkinson, Alzheimer, myopathie, asthme et allergies, etc.). De nombreux travaux universitaires et cliniques sont venus, au cours des décennies, confirmer ces propositions et donc  leur efficacité en santé publique. De surcroît, elles sont peu onéreuses. Mais, malgré cela, de très importants obstacles sont maintenus pour empêcher de les prendre en compte.

Rappelons en particulier, qu’elles ont reçu le soutien de nombreux membres des académies de médecine et des sciences au début des années 70 et que le Président de la République, par intérim, Monsieur Alain POHER avait proposé, en 1974, le nom du Docteur André GERNEZ pour le Prix Nobel.

Tombées ensuite dans l’oubli, elles sont aujourd’hui reconnues et enseignées dans le monde entier par de nombreuses institutions universitaires.

Monsieur Pierre CHANOINE-MARTIEL, Président de la Société d’Encouragement au Progrès, société prestigieuse qui a remis pour 2012 sa Grande Médaille d’Or au Docteur André GERNEZ, a demandé à Monsieur le Président de la République, que cette proposition pour le Prix Nobel soit renouvelée. Et que le Docteur André Gernez soit élevé, pour l’honneur de la France, au grade de Grand-Croix de la Légion d’ Honneur.

Nous demandons qu’un soutien massif soit apporté à ces demandes de Monsieur Pierre CHANOINE-MARTIEL. Nous sommes tous concernés, car si ses distinctions étaient accordées, un grand pas dans la mise en place d’une politique publique de prévention des maladies dégénératives serait accompli.

Le 9 mars 2013.

Bulletin de soutien aux demandes d’attribution
de la Grande-Croix de la Légion d’Honneur
et du Prix Nobel
au Docteur André GERNEZ

Je soussigné,

– considérant la contribution exceptionnelle du Docteur André GERNEZ au développement de la Science et de la Médecine, en particulier ses propositions précises pour que s’instaure, en France et partout dans le monde, des politiques publiques de prévention générale des maladies dégénératives ou leur traitement précoce,

– souhaite apporter mon soutien aux demandes d’attribution de la Grande-Croix de la Légion d’Honneur et du Prix Nobel, faites par Monsieur Pierre CHANOINE-MARTIEL, Président de la Société d’Encouragement au Progrès, afin que son mérite soit publiquement reconnu par les plus hautes autorités de la Nation Française, et que la voie qu’il a ouverte en biologie et en médecine puisse enfin connaître les développements dont elle est d’ores et déjà porteuse, les confirmations de ses théories et propositions pratiques se précisant régulièrement depuis 40 ans.

NOM :                                                                                           PRÉNOM :

* Adresse :

* Code postal :                                                                                  * Ville :
* Pays :

* Profession :                                                          * Mandat ou titres :

* Adresse Mél :

* Informations facultatives.

DATE    :                                                                               SIGNATURE :

J’accepte, je refuse que mes nom, prénom, mandats, titres soient rendus publics.
Rayer la mention inutile.

A retourner à :
Association Pour André Gernez
24, rue des Acacias
62750 Loos-en-Gohelle
France

25 juin 2013
Ni Légion d’Honneur, ni prix Nobel pour le Docteur André GERNEZ

Monsieur Pierre CHANOINE-MARTIEL Président de la Société d’Encouragement au Progrès, la Société qui a décerné au Docteur André GERNEZ sa grande médaille d’or 2012, a demandé au Président de la République que la Légion d’Honneur soit donnée au Docteur André GERNEZ et que la France présente officiellement sa candidature pour le Prix Nobel de biologie et de médecine.
L’APAG a répondu à sa sollicitation de soutenir cette demande par la signature de bulletins de soutien, d’autant plus volontiers que certains de nos adhérents nous avaient déjà suggéré d’en faire la demande.
Nous remercions les personnes qui en France et à l’étranger ont souhaité soutenir le Docteur André GERNEZ et lui témoigner leur estime. Environ 450 bulletins ont été recueillis en trois mois et envoyés le 4 juin 2013 au Président de la République.
Le 25 juin 2013, Monsieur Pierre BESNARD, chef de Cabinet du Président de la République, a répondu : « (…) il n’est cependant pas possible d’y réserver une suite favorable ».
Il n’y aura donc ni Légion d’Honneur ni Prix Nobel décerné au Docteur André GERNEZ.